Homméos, site de ventes privées réservé à la gent masculine

Aujourd’hui nous rencontrons Simon Vancoppenolle et Olivier Danniau , co-fondateurs d’Hommeos plateforme de ventes privées et éphémères exclusivement réservée à la gent masculine et startup faisant partie de la troisième saison d’incubation de Look Forward.

Quel est le concept d’Hommeos ?

S : Hommeos est le premier site de ventes privées, pour l’homme. Nous proposons des offres sur de belles marques avec des remises allant jusqu’à -70% sur le prix de vente public. Nous nous sommes focalisés sur 4 univers : la mode, la tech, le design et les plaisirs épicuriens : tout ce qui, de près ou de loin, peut faire plaisir à un homme.

O : Un site de ventes privées 100% masculin, cela pourrait paraître curieux, mais aujourd’hui aucun site de ventes événementielle en Europe ne s’adressait uniquement à la gent masculine.

Or, d’autres sites de ventes événementielles dédiés aux hommes existent, en dehors de l’Europe, – et ils cartonnent !

Parlez-nous un peu de votre parcours.

O : Nous sommes tous les deux issus d’une école de commerce en Belgique, la Louvain School of Management. Au cours de nos études, nous avons suivi un programme de formation à l’entreprenariat. Nous avons travaillé sur divers projets à l’international, jusqu’aux USA. Et très logiquement, de retour en Europe, une fois nos études terminées, nous n’avions qu’une envie : entreprendre.

S : Dans un premier temps, nous avons l’un et l’autre fonctionné dans de grandes structures, en Belgique puis en France. Nous travaillions respectivement à Montpellier et Marseille. Régulièrement, on se retrouvait à Arles – à mi-chemin entre les deux villes – dans des halls d’hôtels, des bars, des brasseries. Et c’est là, sous le soleil du midi, que s’est échafaudée notre idée, et qu’elle s’est transformée en projet concret.

O : Et puis tout naturellement, dès que l’occasion s’est présentée : prospection, étude de marché, et démarrage d’Hommeos. C’était il y a un an.

 

 

 

Comment l’idée vous est-elle venue ?

O : J’ai travaillé pour un site de ventes privées pendant quasiment deux ans, en tant que responsable achats dans le sport. Je me suis très vite rendu compte qu’il y avait un marché, encore inexploité il y a un an, dans l’univers 100% masculin. Simon et moi, on était bien d’accord : il y avait une place à prendre. On l’a prise !

S : Le segment de l’homme, dans plusieurs industries B2C, est aujourd’hui assurément une « niche en croissance ». Il y a même, selon nous, matière à de la croissance pérénne.

Quel est le plus grand challenge auquel vous avez dû faire face ?

O : C’était clairement de créer rapidement une communauté de membres. Nous n’avions que très peu d’expérience dans la relation-clients au sein de l’univers digital. Mais nous avons été conseillés par de bons spécialistes du secteur, qui nous ont appris les ficelles du métier. C’était une période très enrichissante pour nous.

S : Il est également très challengeant de gérer l’ensemble de la chaîne de valeur d’une entreprise. L’e-commerce est un métier extrêmement complet et complexe, qui demande de porter de nombreuses casquettes. Le défi est quotidien, et l’apprentissage permanent.

C’est plus facile d’être innovant dans un grand groupe ou quand on est entrepreneur ?

O: Difficile à dire. Les grands groupes disposent de toutes les ressources nécessaires, humaines et financières, lorsqu’il s’agit de mettre en place des projets innovants. Un entrepreneur, quant à lui, est confronté à la nécessité absolue d’être innovant. C’est une question vitale pour sa société.

S : Tout dépend de la culture d’entreprise, évidemment. Mais par essence, une entreprise naissante se doit d’être innovante. Si on veut s’imposer sur un marché (ou s’approprier une part du gâteau), il est vraiment indispensable de se différencier et d’innover. Et donc, il est d’une certaine façon plus « naturel » d’innover lorsqu’on est entrepreneur.

Quelle est votre ambition pour Hommeos à moyen terme ?

S : Tout simplement d’accéder à l’échelon européen de la vente événementielle à destination des hommes. Notre objectif est également de devenir un partenaire incontournable pour nos marques.

O : Pour pouvoir réaliser cette ambition, il nous faut maintenant accélérer le recrutement de notre communauté. Nous visons également une fiabilité absolue dans le service rendu au client.

Vous avez intégré la troisième promotion d’incubation de Look Forward. Qu’est-ce que cette année d’incubation représente pour vous ?

O : C’est évidemment un nouveau pas pour Hommeos. Nous avons pu prouver que notre modèle tient la route, et qu’il y a de belles perspectives de croissance dans l’univers de la vente événementielle pour homme en France et en Europe.

S : Avoir un pied dans un des fleurons de l’e-commerce en France, qui plus est dans la vente événementielle, est également une belle opportunité pour nous !