IoT, IA, & VR : Quand mode et technologie se croisent

Cela fait maintenant plusieurs années que la technologie fait partie du monde de la mode. Avec l’arrivée du e-commerce, l’impact de la technologie dans la mode est indéniable. Elle révolutionne le fonctionnement des entreprises grâce à la data, l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle. Ce secteur est donc en pleine croissance, les détaillants doivent de ce fait s’adapter aux nouveaux enjeux qu’impose la technologie et contraignant toutes les industries à s’adapter si elles veulent survivre.

Alors, quelles technologies ont le plus d’impact dans l’industrie de la mode?

Intelligence artificielle (IA)

L’intelligence artificielle est amenée à remplacer l’interaction humaine dans de nombreuses expériences en B2C, comment l’industrie du luxe va-t-elle s’adapter aux nouveaux modes de service ?

IBM estime que, d’ici 2020, pas moins de 85 % des interactions en B2C seront gérées par le biais de l’intelligence artificielle. Pour les marques dont les priorités sont le sens du détail et surpasser les attentes de leurs clients, l’intelligence artificielle offre une formidable opportunité pour la mise en place d’une meilleure expérience client.

Le big data est le mot à la mode qui balaie la plupart des industries dans le monde des affaires – et l’industrie de la mode n’est pas étrangère à cela. En fait, les détaillants ont commencé à prendre le train de la numérisation et utilisent ces machines à leur avantage.

À l’heure actuelle, les médias sociaux dominent le Web et offrent aux clients la plate-forme nécessaire pour réparer et façonner les tendances. Mais la plupart des clients ne réalisent pas qu’ils fournissent également aux marques une mine d’informations pouvant être utilisées pour prédire les tendances et réduire de manière significative l’écart entre ce qui est produit et vendu . Ainsi, plutôt que de collecter manuellement des données, les détaillants utilisent l’IA pour collecter, organiser, analyser et trier les données dans des catégories pertinentes, qui peuvent ensuite être utilisées pour prédire et comprendre ce que recherchent leurs clients et y répondre.

Screenshop , une application créée par Kim Kardashian qui utilise la reconnaissance d’image par l’intelligence artificielle. À l’aide d’un algorithme et d’IA, l’appli « scanne » la photo et tente d’identifier les pièces présentes sur la photo. Un jean, une robe, un pull, un chapeau, un sac. Cette application aide les utilisateurs à trouver des prix abordables pour créer une meilleure garde-robe et donc une meilleure expérience client.

Internet of things  (IoT) ?

L’internet des objets un marché qui sera multiplié par 6 en 2020. En effet, d’ici 2020, l’Institut Gartner prévoit plus 50 milliards d’objets connectés sur le marché, et ainsi révolutionner la manière de consommer des utilisateurs.

L’IoT ou « Internet of Things » annonce un futur fait d’ubiquité et de digital, notamment pour le retail. L’introduction de l’IoT est l’une des plus grandes opportunités pour le commerce de détail. Cette technologie mécanise le monde en permettant l’utilisateur d’interagir avec des objets du quotidien via Internet. L’internet des objets arrive comme l’évolution logique et inéluctable du monde de demain, cette révolution technologique se définit comme l’utilisation d’un objet du quotidien connecté, qui capte des données et qui les transmet à une application tierce (logiciel, plateforme…) pour analyse. En retour, un service en plus qui améliore l’utilisation du produit.

Un changement radical s’est opéré pour la mode, 70% des décideurs du monde entier sont prêts à adopter l’IoT pour améliorer l’experience client, selon un  récent rapport de l’ étude Retail Vision. L’IoT dans le retail va permettre aux clients de répondre à tous leurs besoins, tout en envoyant à la marque un flot de data précieux pour améliorer encore et toujours plus l’offre, c’est également l’intégration de nouvelles fonctions innovantes de traçabilité et d’interactivité.

Ils récoltent également de précieuses informations sur les clients. Grâce à leurs capteurs et à l’intelligence artificielle dont ils bénéficient, ce sont des milliers de données à disposition des marques pour personnaliser encore et toujours plus les offres et les améliorer. Comportements et préférences d’achat n’ont plus aucun secret.

Les smartphones

De nos jours, l’accès à l’Internet est si facilement disponible partout, à tout moment et grâce à une seule chose: les smartphones.

Avec les applications mobiles, il est clair que le mobile a non seulement eu un impact sur notre vie quotidienne, mais qu’il s’est désormais imposé dans le monde des affaires.

Cette ère de connectivité a introduit une forme plus élégante de shopping via le commerce mobile. Les smartphones permettent de faire des achats en ligne mais également d’avoir une meilleure experience de paiement, facilitée par l’usage de ces applications via Apple ou Android Pay. Deux millénials sur trois préfèrent faire leurs achats en ligne plutôt que de se rendre dans un magasin physique selon le site BigCommerce. En effet, ces applications facilitent les achats en un seul clic, prenons par exemple l’achat sur instagram. Les clients peuvent désormais profiter d’une experience rapide en cliquant directement sur le produit souhaité le redirigeant vers le site e-commerce.

 

Réalité virtuelle / augmentée (VR)  

Les apps mobiles et de commerce électronique ont entraîné la première vague de transformations pour l’industrie de la mode. Maintenant, nous pouvons anticiper les prochaines possibilités pour le commerce de détail, plus particulièrement avec la réalité virtuelle. Les clients peuvent facilement parcourir les différents articles en un clic.

De nouvelles plateformes de rtéalité virtuelle ont ainsi vu le jour. Des applications telles que DressingRoom permettant aux clients d’essayer des tenues sur un avatar ou The Full Room, startup incubée chez Look Forward, et proposant un magasin de décoration intérieur et en 3D permettant de découvrir les produits proposées en 3D avant d’acheter un article. Ces plates-formes permettent d’améliorer l’expérience d’achat en ligne, car les avatars et les plates-formes virtuelles interagissent et retiennent les clients plus longtemps. Désormais, ils peuvent voir physiquement le produit sur eux-mêmes ou dans l’espace prévu avant de les acheter.

 

Au fil du temps, ces plateformes apportent une valeur ajoutée au détaillant, car les marques peuvent obtenir des informations précieuses grâce à une utilisation régulière de la clientèle, ce qui peut être exploité pour offrir aux clients une expérience plus personnalisée.

L’oeil de Look Forward 

Dans l’ensemble, la numérisation a complètement évolué dans l’industrie de la mode. Avec l’introduction de nouvelles technologies telles que l’IA, l’IoT, la VR, les clients mobiles peuvent s’attendre à recevoir une expérience plus personnalisée qui répond à tous leurs besoins et préoccupations.

La transformation numérique entraîne des changements jusque-là inimaginables, et nous ne pouvons que nous attendre à ce que ce changement progresse rapidement. Il est donc temps que les détaillants adoptent le nouveau paysage de la mode ou soient laissés pour compte.

C’est ce type de services avec lequel les marques de luxe devront rivaliser à l’avenir. Si le marché de milieu de gamme offre ce niveau de personnalisation, le secteur du luxe va devoir trouver de nouveaux moyens de se différencier.