KissMyShoe, un réseau social à votre pointure !

Nous accueillons aujourd’hui Simon Gout, co-fondateur de KissMyShoe startup incubé chez Look Forward. L’entrepreneur Toulousain partage avec nous sa vision du retail de la chaussure et son avenir, de l’entrepreneuriat et ses challenges.

Simon Gout, co-fondateur de KissMyShoe

Quel est le concept de KissMyShoe ?

KissMyShoe propose aux consommateurs de chaussures une toute nouvelle expérience shopping, à mi chemin entre le numérique et la vraie vie ! Vous recherchez une paire de Nike Air Max rouge en 41 ? Retrouvez-la sur KissMyShoe.com ou sur notre app mobile – « Tinder de la chaussure » – où nous référençons tous les modèles disponibles dans les magasins autour de vous. En cas de coup de foudre pour une paire, vous pouvez vérifier si votre pointure est disponible et la mettre de côté dans la boutique la plus proche. Avec ce nouveau système, KissMyShoe renforce la présence des marques et des boutiques de chaussures sur le web, tout en les valorisant localement. Nous avons ainsi une mission simple : ramener les clients en magasin physique.

Parlez-nous un peu de vos parcours. Comment est venue votre collaboration ?

J’ai monté KissMyShoe avec mon frère Jean en juin 2015. Notre CTO Corentin et notre responsable Social Media Yann nous ont rejoint début 2017.
Jean est ingénieur et a travaillé plusieurs années en Amérique du Sud dans un projet de développement. J’ai voyagé également plusieurs années, puis ai monté une agence web sur Toulouse pendant deux ans. Après ces années d’aventures personnelles, nous avions envie de partir dans une nouvelle aventure en commun !

Comment l’idée est-elle venue ?

L’idée est née après une expérience que j’ai vécue (et que nous avons tous sûrement vécu !). J’ai passé une après-midi de shopping à Paris où je recherchais une paire de derbies beiges à porter à un mariage. Après plusieurs heures de marche et 6 boutiques visitées j’ai été incapable de trouver une paire qui me convienne. Pourquoi les boutiques qui souffrent tant du e-commerce ne fournissent-elles pas à leurs clients un accès aux produits qu’elles vendent ? Cette expérience est appuyée par une étude qui montre que, à choix égal, 98% des consommateurs préfèrent acheter leurs chaussures en magasin !

Est-ce qu’on entreprend mieux à Toulouse ou à Paris ? Est-ce qu’il y a des choses à savoir quand on arrive dans la capitale ?

Je pense que l’on entreprend correctement (dans le numérique) dans une ville connectée, qui fournit les bons outils et les bonnes structures d’accompagnement. Nous avons la chance de vivre à Toulouse qui a une vraie politique numérique. Nous avons été sélectionnés par l’incubateur régional où nous profitons d’un accompagnement financier pour la période d’amorçage de KissMyShoe, avons accès à des bureaux et à un réseau de professionnels qui nous conseillent dans notre développement. La qualité de vie n’a par ailleurs rien à voir entre Paris et Toulouse ! La ville est selon moi plus sympa, à taille humaine, les loyers sont plus bas (je vis dans une maison avec un jardin de 500m² proche du centre pour un loyer de T1 à Paris ! ), la météo est plus… clémente !

Néanmoins Paris est un centre d’affaire où il est plus évident de rencontrer des dirigeants d’entreprises clientes, les responsables marketing de groupes, des investisseurs & business angels potentiels. L’idéal pour nous c’est donc le format actuel : travailler et entreprendre à Toulouse et se laisser la liberté de venir plusieurs fois par mois à Paris dans les locaux de Look Forward, dès que cela est nécessaire. Nous ne sommes qu’à une heure de vol, nous n’avons pas de limite de ce côté-là !

 

 

 

 

 

Quel est le plus grand challenge auquel vous avez dû faire face ?

Il y a des dizaines de challenges à affronter en tant que « startuppeur ». Le plus dur selon moi a été d’accepter de faire un pivot alors que nous avions déjà développé une plateforme d’affiliation dans la chaussure.

Le retail de la chaussure, ça ressemblera à quoi dans 10 ans selon vous ?

Les magasins de retail historiques sont à la traine. Les multimarques indépendants ont de plus en plus de mal à tenir le choc face à la révolution numérique et ses nouveaux enjeux. Ils ont de petits stocks, des emplacements pas toujours idéaux, peu ou pas de présence numérique, et sont de plus en plus boudés par les grandes marques qui privilégient des revendeurs solides, avec une stratégie numérique forte, des réseaux sociaux valorisant leur marque, des volumes de vente assurés,…

Les grandes enseignes multimarques telles que FootLocker ou Courir écrasent ainsi leurs concurrents sur ces sujets avec des stratégies omnicanales efficaces et les meilleurs emplacements ! Il y a un grand bouleversement en route. Pour moi dans 10 ans la frontière numérique/vraie vie n’existera plus. On pourra voir une pub de shoes sur un panneau en centre-ville, la scanner avec son smartphone, valider sa pointure, aller les essayer dans une boutique à deux pas, les acheter sans aucune attente en caisse et repartir avec aux pieds ou se les faire livrer le jour même n’importe où.

Ou bien une expérience d’achat réellement personnalisée grâce aux fameuses datas : un accueil sympa personnalisé dès que vous passez la porte, les chaussures que vous aimez à votre pointure et des suggestions précises, des réductions personnalisées. Et KissMyShoe qui chapeautera tout ça. Cela s’observe déjà dans les stratégies omnicanales mises en place par les grandes enseignes qui fluidifient l’expérience entre le réel et le virtuel, ou dans les stratégies de Zalando qui ouvre des boutiques physiques, ou bien encore Spartoo qui rachète André et ses 165 points de vente pour créer une boutique connectée/click & collect.

Vous avez intégré la troisième promotion d’incubation de Look Forward. Qu’est-ce que cette année d’incubation représente pour vous ?

KissMyShoe est vraiment ravi de participer à cette promotion ! C’est toujours valorisant d’être sélectionné par une référence du secteur. Pour tout vous dire nous avons été impressionnés par la qualité de l’accompagnement, l’engagement de notre mentor et de chaque expert qui nous conseille, à plusieurs niveaux de la startup : du commercial à l’UX en passant par les RP et les Analytics. Cela nous est vraiment d’une aide précieuse ! De plus c’est une année phare pour KissMyShoe : notre équipe se consolide, notre solution technique est en place, notre offre s’affine, notre référencement s’optimise et de plus en plus de clients s’inscrivent sur notre site… Plein de choses positives en perspective.

Laisser un commentaire