The Full Room, l’image au coeur de la distribution de décoration

Aujourd’hui nous rencontrons Thomas Griffoin, CEO et fondateur de The Full Room marketplace originale, au sein de laquelle des passionnés de déco utilisent leur déco pour créer un concept store en ligne et startup faisant partie de la troisième saison d’incubateur de Look Forward.

Quel est le concept de The Full Room ?

The Full Room est une marketplace qui rassemble une communauté de marques et de passionnés de déco pour complètement réinventer l’achat de déco online, avec une expérience plus visuelle, plus créative et plus personnalisée. Concrètement, des passionnés de déco nous proposent leurs intérieurs, et s’ils sont sélectionnés, ils peuvent y ajouter les produits de centaines de marques de déco que nous proposons à la vente, pour les valoriser et faciliter leur achat.

Parle nous un peu de ton parcours.

Après un bac littéraire et des études de droit, j’ai voulu apprendre un métier qui faisait sens pour moi et j’ai passé un CAP ébénisterie, puis j’ai intégré l’école Boulle en menuiserie en siège. J’ai ensuite travaillé 10 ans pour des décorateurs renommés dans le secteur du luxe, pour enfin créer une société d’imagerie 3D pour le secteur de la maison, qui emploie aujourd’hui 130 personnes. La décoration a toujours été le fil d’Ariane de mon parcours, et la continuité de tout cela, ça a été de lancer The Full Room.

 

 

 

 

 

 

 

Comment l’idée t’est-elle venue ?

C’est au fond une idée très simple : quand on regarde une revue de déco, on rêve sur des intérieurs qu’on adore et on se dit tous la même chose : qu’est ce que cela donnerait chez moi ? Il fallait donc trouver un moyen de mettre la déco des uns dans les intérieurs des autres, et c’est ce que fait The Full Room. Nous lançons ainsi à la rentrée notre service de Room Staging qui va exactement proposer cela : on pourra choisir un décor qu’on aime sur le site, voire plusieurs, et pour quelques dizaines d’euros, on verra ce que ça donne chez soi, sous 72 heures. Et bien-sûr, nous remboursons le Room Staging si des produits sont achetés  : vous avez alors eu un conseil hyper personnalisé et totalement gratuit.

Trouves-tu que la vente de déco manque aujourd’hui d’une dimension humaine ? Comment y remédier ?

La vente de déco repose sur le conseil, c’est-à-dire sur l’humain. C’est même un des secteurs où le conseil est le plus crucial, parce qu’il touche autant à notre bien-être personnel qu’à notre sociabilité. Pour The Full Room, remédier à cela, c’est donner la parole aux passionnés de déco car, dans notre cercle familial, amical ou tout simplement au travail, ce sont toujours eux qui nous conseillent in fine dans nos choix, et non pas le vendeur d’une enseigne en magasin. Mais surtout, c’est aussi faire en sorte que ces passionnés puissent tirer un bénéfice de leurs conseils : chez The Full Room, nous partageons notre commission de vente avec le passionné qui a permis la vente, ce qui nous apparait complètement normal.

Pourquoi avoir misé sur les particuliers ?

Parce que la vraie créativité, elle est chez eux. Mettez face à face 10 directeurs artistiques de grand talents, et 100 passionnés de déco, c’est bien évidemment chez les seconds que vous trouverez le plus d’idées. Alors imaginez la créativité de 10 000 passionnés, auquel nous espérons arriver d’ici quelques années ! Nous visons d’être un immense réservoir de créativité décorative concrètement transposable aux intérieurs de nos clients.

Est-ce que tu vois de belles perspectives pour le marché de la maison dans les années à venir ?

Les perspectives sur le marché de la maison sont phénoménales dans les prochaines années. D’abord, parce que c’est un secteur où il ne s’est rien passé depuis 10 ans, et la meilleure preuve, c’est que le premier site de vente de déco en France est Cdiscount ! Ensuite, parce que les technos de visualisation 3D arrivent à maturité chez le grand public et que cela va révolutionner l’achat de déco, en permettant de voir chez soi les produits, en réalité augmentée ou en réalité virtuelle. Enfin, parce que ce sont les passionnés de déco qui vont faire la vente, surtout s’ils sont secondé par l’intelligence artificielle, et que cela va complètement disrupter le secteur et redistribuer les cartes. En tant qu’entrepreneur, les années qui viennent sont très excitantes.

Vous avez intégré la troisième promotion d’incubation de Look Forward. Qu’est-ce que cette année d’incubation représente pour vous ?

Une seconde naissance. Il y a 10 ans, j’ai créé une première entreprise qui, grâce au travail et au talent de tous nos collaborateurs, est devenu le leader européen de son secteur. Avec The Full Room, sans changer de vision, je change de métier, et dans ce cas  il faut avoir l’humilité de tout reprendre à zéro, de se remettre en question. Showroomprivé est une formidable aventure entrepreneuriale et c’est une vraie chance de pouvoir apprendre le e-commerce à leur côté.

Laisser un commentaire