MAPO Solaire by Wired Beauty

Wired Beauty : l’IoT au service de votre peau

Vous rêvez d’avoir une vraie peau de bébé? Un grain de peau affiné, lumineux et velouté? Wired Beauty est la start-up sur le point de révolutionner votre routine beauté!

 

Nous vous les présentions pour la première fois lors de l’annonce des projets nominés pour les Look Forward Awards, Wired Beauty et son masque MAPO® Hydra ont tout particulièrement su séduire les membres du jury lors des délibérations. C’est donc tout naturellement que ces derniers ont choisi de récompenser la start-up en lui décernant le prix de l’Experience Award.

 

Lancé en mai 2016 par Stanislas Vandier et Jean-Roch Meunier, MAPO® Hydra de Wired Beauty est un masque en silicone médical dans lequel sont incrustés de nombreux capteurs permettant de mesurer la santé cutanée de l’utilisateur. Le masque permet donc de connaitre les caractéristiques d’une peau, telles que le taux d’hydratation ou sa nature, mais aussi de suivre l’évolution de celle-ci. En effet, les capteurs transfèrent ces données sur l’application smartphone « Beauty App » qui offre la possibilité de recevoir un compte-rendu précis et complet de l’évolution de sa peau. Le suivi de l’utilisateur ne s’arrête pas là puisque l’application propose également des conseils cosmétiques concernant le type de produits correspondant à sa peau. Autre caractéristique notable : les capteurs de température. Ceux-ci permettent de faire chauffer le masque afin d’augmenter l’efficacité d’hydratation d’une crème lors de sa pose. De quoi dire adieu à ses imperfections!

De l’avenir de Wired Beauty à sa vision de la digitalisation du monde de la beauté, Stanislas Vandier, co-fondateur de Wired Beauty, a accepté de répondre à nos questions.

 


Stanislas, comme nous avons pu le constater lors du salon CES 2016, les innovations développées par votre start-up génèrent un réel engouement de la part des professionnels de l’High-Tech. Comment vous est venue l’idée de développer ce type d’innovations? De quelle manière l’aventure Wired Beauty a-t-elle débuté ?

MAPO Hydra de Wired BeautyEn réalité, après plusieurs années dans l’industrie cosmétique puis du textile connecté, j’ai eu l’intuition que la nouvelle frontière d’une beauté vraiment personnalisée, encore plus efficace, transparente, innovante, passerait par le fait de mieux connaître sa peau, ses cheveux, dans la vraie vie, en temps réel et pas simplement en laboratoire ou en magasin. De là sont nés MAPO® et La Clinique Digitale®.

Wired Beauty est au service de la peau, barrière vivante principalement composée d’eau. Sa concentration en eau joue un rôle clé dans le renouvellement cellulaire et sa protection. Or, chaque jour elle est exposée à différentes agressions comme le soleil, la pollution et des routines dermo-cosmétiques inappropriées, menant à sa déshydratation et à son vieillissement prématuré. Nous avons donc rassemblé des gens formidables, scientifiques, électroniciens, développeurs autour d’une vision : développer les objets connectés et services vous permettant de mieux connaître votre peau, vos cheveux, pour optimiser et personnaliser vos routines dermo-cosmétiques.

 


En quoi le masque MAPO® Hydra répond-t-il a un besoin exprimé par les consommatrices ?

MAPO® Hydra a été imaginé afin de permettre à chacune et chacun de suivre dans la vraie vie, chez soi, comment sa peau évolue. Nous avons aussi interrogé des femmes en France et à Shanghaï et avons ajouté la fonction booster d’efficacité de crèmes! Le marché est désormais prêt, nous travaillons avec des instituts et spas pour commercialiser le produit et en avons déjà vendu 200 sur Kickstarter. Nous préparons des évolutions du masque MAPO® Hydra.

 


Nous avons entendu dire que Wired Beauty n’était pas qu’un masque mais également toute une gamme de produits innovants. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Wired Beauty c’est la beauté connectée. Après MAPO® Hydra, MAPO® Solaire, premier capteur UVA & UVB textile clipsable (sur divers supports comme les vêtements, sacs, chapeaux, parasols…) apporte une solution aux agressions des UVs, été comme hiver, source importante de vieillissement de la peau et de tâches pigmentaires. Comme il est en textile, une première collection Printemps-Eté a été imaginée autour de 3 couleurs : le bleu, le gris et le corail. Les internautes ont pu choisir une série limitée commercialisée fin juillet.

 

MAPO Solaire clipsé sur un sac à mainQuelles sont les attentes de vos consommatrices en ce qui concerne la beauté de demain ?

Qu’elle s’adapte à chacune d’entre elles et qu’elle réponde à des problématiques précises de façon transparente et responsable. D’où d’ailleurs, la création de MAPO® Solaire qui permet de bronzer responsable en connaissant son phototype via l’App La Clinique Digitale®. Si vous voulez en savoir plus sur votre routine solaire et les questions à se poser : Sondage de Wired Beauty .

 

L’industrie de la beauté est en constant renouvellement. Comment expliquez-vous une tendance à l’innovation aussi débordante ?

Selon moi, nous devons cela à trois facteurs : le fait que la beauté soit multi-facettes, que l’industrie investit beaucoup dans l’innovation et plus récemment que le digital vienne tout bouleverser, pour le meilleur! Et les objets connectés font partie de cette nouvelle dynamique.

 


Quelles sont les applications des nouvelles technologies dans le secteur de la beauté ?

A court terme, les actifs encapsulés et naturels viennent bouleverser les formulations. Les masques illustrent également les nouveaux usages qui viennent d’Asie. Ce qu’on appelle la dermo-cosmétique instrumentale (les brosses, les lisseurs entre autres) crée aussi de nouveaux services. Enfin, les mesures personnelles (votre peau, votre exposition, l’état de vos cheveux dans la vraie vie) vont révolutionner la façon dont on choisira ses produits, dont on les développera.


Depuis quelques années le secteur de la beauté connait un réel essor sur internet grâce à la multiplication d’influenceurs beauté présents sur divers supports tels qu’Instagram ou Youtube. Pensez-vous qu’il soit désormais nécessaire de faire appel à ces nouveaux influenceurs pour promouvoir un produit ?

Ils sont un véritable boost dans la promotion des produits. Pour Wired Beauty, ils sont encore plus légitimes car nos produits sont à la fois innovants et utiles dans la vie quotidienne de chacune et chacun – comme les blogueurs donc, qui sont eux aussi dans la vraie vie.

 


Pour finir, nous souhaitons avoir votre avis d’entrepreneur concernant le développement de nouveaux projets. Pensez-vous qu’il soit plus simple d’entreprendre lorsque l’on a une expérience professionnelle significative ?

Pas forcément. J’ai plusieurs exemples de personnes qui ont travaillé avec moi, y compris des stagiaires, et qui ont ensuite créé leur entreprise. Ce qui n’est pas une fin en soi, il y a des aventures très belles dans de grandes entreprises. L’important est d’apprendre et de faire bouger les lignes, et nous par exemple, chez Wired Beauty, nous recrutons 5 personnes d’ici la fin de l’année, tous profils, marketing, croisés ingénieurs / textile, et des stagiaires afin de faire bouger les lignes de la beauté connectée.

 

Alors que le monde de la beauté est envahi par une vague d’innovations, il semble nécessaire pour les entreprises de se démarquer. Les fondateurs de Wired Beauty font partie de ceux qui ont compris qu’il ne s’agissait pas là d’une tendance, mais bien d’un vrai levier de croissance qui a un avenir tout tracé devant lui. C’est justement en plaçant le consommateur au cœur de leurs préoccupations que l’équipe est à même de d’élaborer des produits en phase avec les attentes du marché que ce soit en BtoC ou en BtoBtoC. La question que l’on peut néanmoins se poser est plutôt liée à la maturité du marché pour venir accueillir ces nouveaux produits qui boulversent notre façon de consommer. Si le marché asiatique nous semble être une évidence, Stanislas Vandier nous indiquait être tout à fait confiant sur la réceptivité du marché français et européen.

Nous lui souhaitons le meilleur pour le futur de Wired Beauty !